Comment faire pour passer le permis en candidat libre ?

À défaut de suivre la formation traditionnelle, il est possible d’obtenir votre permis de conduire en candidat libre. Évidemment, il faudra vous préparer convenablement à ce type d’examen. Cet article vous fournit plus d’informations sur ce sujet.

Les obligations et obligations pour passer le permis en candidat libre

Il convient de souligner avant tout, que passer le permis de conduire en candidat libre ne concerne que le permis de la catégorie B. Il n’y a presque pas de conditions particulières pour vous inscrire en candidat libre au permis. La seule condition ne concerne que l’âge : il faut avoir au moins 17 ans pour s’inscrire, et 18 ans pour passer l’examen pratique.

Au cours de votre apprentissage de conduite, vous devez détenir un livre d’apprentissage qui doit être avec vous dans le véhicule. Celui-ci doit être complété progressivement avec votre tuteur en fonction de votre évolution. Durant les heures de conduite, vous devez également conduire avec votre accompagnateur. Ce dernier doit être détenteur du permis de conduire de catégorie B depuis au moins cinq ans. Il doit également détenir l’attestation d’accompagnateur.

L’inscription

L’inscription pour le permis de conduire en candidat libre est le plus souvent gratuite (le permis peut être assujetti à une taxe dans certaines régions). Pour vous inscrire, vous devez avoir au préalable, un Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé (NEPH). Il représente votre numéro d’identification en tant que candidat. Sa demande se fait en ligne, sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (AINS). Pour ce faire, vous aurez besoin des documents suivants :

un justificatif de domicile ;

un justificatif d’identité ;

une photo d’identité ;

un certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (si vous êtes français de moins de 25 ans) ;

un justificatif de régularité du séjour (si vous êtes étranger).

Vous devez avoir tous ces documents en version numérisée, et un avis médical peut parfois être nécessaire. Dès que votre demande est complétée et envoyée à la préfecture de votre domicile, vous recevrez votre numéro NEPH par mail en moins d’un mois.

L’apprentissage

Pour passer le permis en candidat libre, vous devrez vous entraîner à l’examen du code de la route. Vous pouvez le faire en téléchargeant des cours sur internet ou en vous procurant un livre de Code de la route. Il faudra ensuite vous exercer à la conduite en apprenant avec l’accompagnateur de votre choix ou avec un moniteur d’auto-école.

L’apprentissage regroupe généralement quatre différentes étapes, notamment :

 

  • La circulation sur route et en agglomération ;
  • La maîtrise de la voiture à allure lente ou modérée ;
  • Le choix de la position sur chaussée et le changement de direction ;
  • La connaissance des situations présentant des difficultés spécifiques.

Par ailleurs, vous devez justifier de vingt heures de conduite au moins avant de vous présenter à l’épreuve pratique.

L’examen du code de la route et l’examen pratique

L’épreuve du Code de la route se fera avec votre numéro NEPH, qui vous permettra de vous inscrire auprès d’un opérateur privé agréé. Vous aurez à ouvrir un compte sur le site de l’opérateur choisi et devrez payer 30 euros pour passer l’épreuve. Vous avez la possibilité d’organiser votre préparation dans le temps et de choisir vos supports pédagogiques. Vous devez vous munir de votre convocation envoyée par mail par votre opérateur, et de votre pièce d’identité.

Pour passer l’épreuve pratique, il faudra contacter le service en charge de l’organisation de l’examen pratique dans votre région. Il peut s’agir de la préfecture, de la sous-préfecture, ou de la direction départementale des territoires. Vous recevrez ensuite une nouvelle convocation sous deux mois au maximum. Cette dernière vous renseignera sur le lieu et l’heure de votre examen.

Au cas où vous auriez réalisé l’apprentissage de la conduite sans recourir à une auto-école, il faudra vous présenter avec votre propre véhicule. Celui-ci doit être à double commande, doit mentionner « apprentissage », et doit être convenablement assuré.